5 oct. 2015

Grenoble, terre de contrastes



Ci-dessous un copier-coller d'un post facebook, suite au visionnage d'un reportage de M6 intitulé Enquête exclusive, Grenoble Police criminelle du dimanche 4 octobre 2015.

Je m'insurge devant un tel monceau de mensonges montés de toutes pièces afin de faire le jeu du Front National (et des méchants en général passque on sait plus trop bien). J'envisage même de porter plainte.
Il n'y a jamais d'agressions à Grenoble. Je n'ai jamais connu personne qui se soit fait agresser à Grenoble. Personne qui ne soit mort pour une clope pas filée, pas de fille sans défense qui se fasse casser toutes les dents sans raison, pas de jeune sans défense qui se fasse torturer par plusieurs. Et j'en passe. Tout ceci n'est que pure invention afin de faire le jeu des fascistes de la Police (et de qui-vous-savez), afin qu'ils aient encore plus de pouvoir pour harceler les gens sans défense.
Il est temps de dire halte à la stigmatisance, en ces temps obscurs qui nous rappellent les moments les plus sombres de notre histoire. Et il est faux de dire que ça fait 20 ans que ça dure et que c'est de pire en pire car les chiffres ne mentent pas : il y a moins d'agressions maintenant qu'avant, et d'ailleurs personne n'a peur de témoigner ou de déposer plainte, et le peu de personne agressées (le plus souvent par erreur) portent toujours plainte. Donc bon, vous voyez.
Il fait bon vivre dans notre bonne ville et personne n'a jamais peur d'aller à sa guise où que ce soit, à quelle heure que ce soit. On entend parfois certains âmes chagrines dire (pincez-moi, je rêve) que même dans les parcs pour enfants il y aurait des agressions sur des mamans sans défense. Ou des fusillades de 10 minutes en plein centre-ville. Je vous le dis : " hâlte à la paranoia qui fait le jeu des extrêmes ! ". 
De telles choses ne peuvent être que le fruit d'esprits dérangés (ou téléguidées par vous-savez-qui).
Au lieu de s'acharner sur des agresseurs qui ne sont en fait que les victimes que notre Société a construit des ses mains galeuses, il faudrait au contraire supprimer toutes ces forces de l'ordre, et tout cet appareil judiciaire qui ne sert à rien si ce n'est justement à renforcer et perpétuer les inégalités et la stigmatisure.
Quoi ? Vous me dites " Mais c'est vous qui êtes au pouvoir ?!? ". 
Ah oui peut-être mais euh... juste un peu, vaguement quoi. Oui-oui on a vu de la lumière, bon, on est rentré. Donc je vous jure, ce n'est pas nous, c'est des autres qui ont créé les conditions de euh... de rien en fait puisque tout cela n'existe pas.
Nous de toutes façons on est gentil (parce que le mal c'est pas super-super, comme vous savez) donc ça ne peut pas être notre faute.
D'ailleurs quelle faute ? Il n'y a rien. Les gens ont besoin de se créer des trucs et des machins dans leur tête, mais ouiiii alllons vous savez bien !
Hein ? Quoi ? Ce pouvoir on y est depuis plusieurs décennies ? Vous êtes sûrs ? MONSIEUR je vous prie de ne pas déplacer le débat sur un terrain glissant qui fait le jeu des Forces du Mal.
Et comment ça c'est moi qui parle tout le temps de stigmatisatitude alors que vous n'avez rien dit à ce sujet ? Dites-donc, un peu de décence.
Pourquoi ne parle-t-on pas plutôt des délinquants financiers qui... Quoi on en parle aussi ? Ah. Vous êtes sûrs ? Et nous on ne fait rien contre non plus ? Ah oui mais les autres là non plus ne font rien donc bon, s'ils vous plaît, un peu de décence car tout ce que vous faites, c'est le jeu de de Dark Vador.

En vérité je vous le dis : tout va bien.
Alors s'il vous plait, messieurs les journalistes élevez le débat : le vrai enjeu est de recréer du lien social afin de tisser des relations de confiance qui permettent à tout un chacun de s'épanouir dans un climat serein qui dépasse les clivages qui ruinent notre vivre-ensemble.

///////////////
Ce texte un peu pourri (et sarcastique, c'est à dire brossé à grands traits pour faire réagir, non je précise passque l'esprit de finesse, si vous voulez, ça s'est un peu perdu...) n'est pas (du tout) une incitation à voter pour le Front National ni pour quiconque, démerdez-vous avec votre bulletin.
J'anticipe juste les débats stériles avec les bonnes âmes éprises de Justice, ou des ados attardés de type " ouaiiis mais les flics c'est trop tous des pourrrriiiiiiiiiiiis atteeeeends mec ! Tu leur suce la bite c'est ça hein ? Tu kiffes les keufs ? ". Des mecs qui, accessoirement, votent pour ceux qui sont au POUVOIR à la Ville ou à la tête du Pays. Donc bon, excusez moi les mecs, mais votre numéro d'anarchiste en tutu rose, vous repasserez... (t'as laissé tomber ta clope roulée par contre, fais gaffe).
Débats qui n'auront en fait jamais vraiment lieu sur le fond puisque on ne peut plus parler de rien sans se faire traiter de tous les noms. Si vous êtes arrivés jusqu'à ces lignes j'ai d'ailleurs déjà du perdre 10 "amis" facebook qui ne me pensaient sûrement pas " aussi réac' que ça franchement ! ".
Un abandon des débats et un déni de réalité constant qui expliquent par contre en grande part pourquoi le Front National monte à ce point. Aidé par les bonnes âmes qui disent " mais enfin AHAHAH il ne se passe rien, rhooOOOO c'est pas si grave ! En plus on n'y peut rien ! Attendez on fait des ateliers Slam dans les MJCs, si ça c'est pas du vrai boulot de fond de la Gauche, excusez moi monsieur ! ".
La gauche molle a abandonné le peuple depuis longtemps et nous fait du mumuse-social tout en continuant à faire avaler une politique libérale. La totale quoi. Après, elle s'étonne que certains puissent penser que PS et UMP c'est la même chose.
Alors ceux qui savent, les gens intelligents de bonne famille qui ont fait l'école Alsacienne pour ensuite prendre une carte au PS,  nous disent que les "faits divers" (et non pas faits de société) qui concernent les bouseux ou les pauvres, c'est pas vraiment intéressant, c'est juste du fumier pour les extrêmes, bouh, c'est sale, on se fait un squash demain Joëlle ?
Les extrêmes que le PS a mis au pouvoir pour pouvoir diviser la droite en 86. Et maintenant on est bien tous dans la merde.
Notez qu'après, sur le fond comme sur la forme, ce reportage n'apprend effectivement pas grand-chose. Si on apprenait avec M6, ça se saurait. Ayant été jusqu'à l'agrégation de philosophie, pourvu d'un DEA (philo) et d'un DESS (sciences-po), fait 7 ans d'université en tout, vous pouvez, s'il vous plaît, m'éviter le couplet tout-fait sur "AH OUAIS MAIS ATTENDS LE MEC FORCEMENT IL CROIT TOUT CE QUE LA TELE LUI DIT PIS IL REGARDE QUE ça EN PLUS BEIN OUAIS VOIIIIIILA SUPER ENCORE UN ABRUTI QUI SAIT PAS PENSER ET QUI LIT JAMAIS patati-patata-pataflo" vu que je lis Platon dans le texte et que je t'embête.
Oui monsieur, je me la pète. Bein attends, tous les médecins et avocats (ou margoulins du commerce) viennent bien justifier leurs salaires mirobolants passqu'ils ont fait des études longues. Bon, bein moi, chuis gratuit à lire, alors je peux encore plus. Paf.
///
Je sens que ça ne va mener à rien, mais alors... quelque chose de puissant.
///
http://www.6play.fr/m6#/m6/enquete-exclusive/11516238-grenoble-police-criminelle
///

Aucun commentaire:

Publier un commentaire