17 mai 2011

We were METALHEADS

Quand c'est un peu la zone on aime bien se rattacher aux trucs de son passé, à sa jeunesse boutonneuse et ses hormones au plafond.
Chers amis, replongeons avec joie dans les années 80, quand le métal était jeune et frais. Joué et écouté par de jeunes hommes (peu de filles admettons-le, je n'ai pas souvenir d'avoir vu UNE seule fille dans les concerts de métal où j'allais à l'époque) qui n'étaient ni des tarés, ni des pervers, ni des asociaux comme le laisse présager le ton du premier documentaire retrouvé pour vous ci dessous ("20/20").
Je rappelle aux plus jeunes d'entre-vous qu'en 1987, se trimballer avec des cheveux longs,  et des vestes en jeans bardées de patchs IRON MAIDEN ou SLAYER faisait automatiquement de vous un paria. Au collège, au lycée, au boulot, et ou que ce soit. Aucune bienveillance, même pas celle "condescendante de gauche" qu'on donne aujourd'hui au rap le plus violent. Alors qu'on voulait juste pas rentrer dans le moule, et s'éclater à écouter notre musique préférée sans faire chier personne.
On aimerait un documentaire de type "que sont ils devenus ?" sur les kids interviewés ci-dessous, documentaire qui montrerait à tous les tocards du PMRC que non, a priori, ils  ne sont pas devenus tueurs en série, violeurs d'animaux morts ou autres joyeusetés.
Je rappelle qu'à l'époque AC/DC était trainé en justice parce que par exemple, un tueur en série avait été arrête portant un t-shirt "AC/DC". Ça suffisait à leur intenter un procès; non vous ne rêvez pas. On ne sait pas si Adidas était inquiété quand un meurtrier était arrêté avec un t shirt Adidas. Je ne  pense pas. MetallicA, Judas Priest & Ozzy Osbourne étaient directement désignés par les media comme responsables d'adolescents parce que certains de leurs chansons parlaient de suicide.
Bref, en 1987, être dan de métal c'était être un "zonard", et grosso merdo, n'avoir que d'autres potes métalleux. Une vraie religion avec ses codes, ses tables de la loi, ses dieux, ses apôtres,  et ses petits soldats dévoués corps et âme, comme nous. C'était génial.

Le son est miteux car récupéré sur VHS d'époque, mais si vous avez vécu cette période ou que vous voulez la connaitre un peu mieux, franchement, tout y est.
A noter des interviews et passages lives très rares de Angus & Malcom Young d'AC/DC, MetallicA, Slayer et toute la clique.
Installez-vous bien, et faites vous plaisir.
Spéciale dédicace à Loïc, Patrick, Ludo, Didier & tous les métalleux du voironnais qui se reconnaitront.
------------ Emission américaine "20/20" de 1987
------------ Emission américaine de MTV"Loud and fast inside Heavy Metal"

5 commentaires:

  1. Metal up your ass. Forever.

    RépondreSupprimer
  2. Amen.

    Les années 80 c'était finalement super cool !

    RépondreSupprimer
  3. Burn metal forever20 mai 2011 à 00:28

    ben putain il etait temps!!!
    Seb bordel tu branlais quoi?
    les années 80 quand on y repense cest la loose absolue, les mecs qui ressemblent a des filles, les pantalons moules burnes, les familles dans le metal qui peuvent pas se blairer, les bandanas, les clous,et tout le bordel, qui fait que quand tu sors dans la rue tu es aussi a l'aise que si tu teais essuyé le fion avec un caniche, voire deux....
    malgré cela ben oui tu en es, tu fais partie de la famille, tu sers la poigne des metalleux comme les autres ne savent pas le faire,tu es solidaire malgré tout, et tu apprends plein de trucs qui sortent du cadre de la musique, a commencer par la tolérance!
    parceque bon ok toi tu detestes les rappeurs, mais cest normal avec leurs survets, leur looks debiles, leur zik naze tu as des raisons de les detester la ou ca se complique cest quand tu te prends dans la gueule toute le mouvance fusion et ou anthrax joue avec public enemy, aerosmith avec run dmc et que putain tu te mets à adorer, au point de decouvrir beasty boys, cypress hill! la ca devient chaud patate
    alors apres quon puisse pas blairer ta gueule ben tu ten fous, meme si aujourdhui ce look desuet qui revient à la mode me fait marrer (les djeunes et leurs slims trop tendance ahahahahha), et que je ne pourrais plus me saper comme ca, pas à mon age ahahahahaha malgré ca, ben je me goinfre tous les concerts possibles et inimaginables, parceque maintenant jai la thune pour voir mes idoles et jai plus de boutons plein la gueule: par contre jai plus bcp de cheveux mais je suis encore lucide pour eviter la coupe de devin townsend!

    RépondreSupprimer
  4. Depuis 1990 j'écoute du Heavy Metal
    C'est MA musique, c'est LA musique !!!
    G été marqué au fer rouge par le clip
    d'AC/DC Thunderstruck un vrai électrochoc,
    depuis, même si je me suis ouvert à d'autres style de musique, rien ne me donne plus de frissons qu'un album de Metallica, Judas Priest ou Iron Maiden....
    LE RIFF C'EST LA VIE
    HEVY METAL NEVER DIE !!!
    Tony Crackers

    RépondreSupprimer